Kamagra oral jelly, comme son nom l’indique, est une présentation en gelée du médicament Kamagra qui est censé être pris par voie orale. La même marque propose également la substance sous forme de pilule. Kamagra est censé aider dans le traitement de la dysfonction érectile, et il est vendu avec la prétention de contenir du sildénafil, qui est la substance active du Viagra, le médicament le plus célèbre et le plus pionnier en termes de dysfonction érectile.

Kamagra 100mg en Suisse

Kamagra Suisse

Kamagra – alternative au Viagra en Suisse

Kamagra 100mg est proposé comme une alternative au Viagra qui, bien que capable de provoquer les mêmes effets, est moins cher et moins réglementé. La complication commence là, non pas avec le prix mais avec la réglementation. Kamagra n’est pas inspecté puis libéré comme plus sûr que le Viagra. Il est vendu, généralement illégalement, comme un produit qui n’a pas été vérifié par les organes compétents. Ce qui signifie, plus important encore, ce n’est pas la facilité avec laquelle il est accessible, mais finalement qu’il n’y a absolument aucune raison de s’attendre à ce que Kamagra tienne ses promesses, et que la substance effectivement vendue puisse être simplement n’importe quoi.

Précautions importantes: médicaments contre la dysfonction érectile

À première vue, c’est déjà un énoncé problématique, car les médicaments contre la dysfonction érectile ne sont pas dénués de dangers. Bien qu’il soit possible de s’attendre à en prendre un et à ne pas observer de problèmes ou de complications, dans certains cas, les patients peuvent ressentir des effets secondaires extrêmement indésirables et avoir un médecin au courant de la situation, tout en s’efforçant d’éviter que cela ne se produise en premier lieu, est absolument indispensable. Dans leur pire présentation, ces effets secondaires peuvent signifier une perte d’audition ou une perturbation de la vue d’une personne.

Bref, très loin d’être trivial. De plus, ces complications sont plus susceptibles de se produire – ou pire encore – si les médicaments contre l’urgence sont pris en association avec des substances incompatibles. Prendre soin de ceux-ci serait l’une des premières étapes qu’un médecin prendra lors de leur prescription, et sauter par-dessus cette étape signifie une exposition directe au danger.

Veuillez consulter votre médecin avant d’acheter Kamagra 100mg

Jusqu’à présent, nous examinons uniquement les dangers de la prise de sildénafil (ou d’une autre substance similaire) sans surveillance médicale, mais dans le cas de Kamagra, la situation devient encore plus compliquée, car, comme indiqué, l’acheteur n’a tout simplement aucun motif de supposer ils savent ce qu’il y a dedans. Ce qui peut signifier que le produit ne contient pas de sildénafil, et peut tout au plus être un placebo, ou même que des substances nocives sont utilisées dans sa production. Faire attention à ces dangers est ce qui rend le processus de vérification juridique important, et lorsqu’il n’est pas présent, un acheteur ferait tout simplement confiance à la gentillesse d’étrangers (axés sur le profit).

Cela ne signifie pas que Kamagra est un produit négatif en soi, car il peut encore être réglementé à un moment donné, puis entrer sur le marché de manière appropriée et légale. Jusque-là, c’est un coup de feu dans le noir tout en pariant la santé et, potentiellement, même la vie elle-même.

Robin Bombelles

Je suis médecin généraliste à Lausanne, en Suisse. N'hésitez pas à me contacter à tout moment.
Robin Bombelles

Publié par Robin Bombelles

Je suis médecin généraliste à Lausanne, en Suisse. N'hésitez pas à me contacter à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *